🔍 Ma cotisation
Accueil

Qui sommes-nous ?

L’ADESATT est l'association regroupant les partenaires sociaux en charge de l'animation du dialogue social de la branche des bureaux d'études techniques, des cabinets d'ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils, dite « BETIC » (IDCC 1486). L'ADESATT mène des travaux d’observation sur la transformation du travail et de l’activité, et participe au financement du dialogue social de branche.
Qu’est-ce que la branche BETIC ?

La branche BETIC est l’une des branches les plus importantes de l’économie française comme en témoignent quelques chiffres :
  • 4 principaux secteurs d’activité : ingénierie, conseil, numérique, évènementiel
  • 1,1 million de salariés
  • 90.000 entreprises
  • 145 Mds de chiffre d’affaires annuel
  • Plus de 150 métiers

En pratique

La prospective
 
Pour éclairer les négociations de branche, l’ADESATT produit des études thématiques sur des sujets paritairement définis et entrant dans le cadre de son objet. Seule la production du rapport annuel sur les accords d’entreprise relatifs au temps de travail résulte d'une obligation législative incombant à toutes les branches professionnelles depuis 2019. Les partenaires sociaux de la branche professionnelle des bureaux d'études techniques, des cabinets d'ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils ont confié cette mission à l'ADESATT.

Réalisées sur des thèmes variés, reliés à l'organisation du travail, l'évolution du travail, la santé au travail dans la branche, les études de l'ADESATT sont généralement complétées par des guides permettant d'accompagner les entreprises et salariés désireux de mettre en oeuvre sur le terrain les propositions et préconisations issues des études.
Tous ces éléments sont mis à la disposition de l'ensemble des entreprises et salariés de la branche.

Le dialogue social de branche

Par leur activité - principalement de prestation de service intellectuelle à forte valeur ajoutée – les entreprises de la branche et leurs salariés contribuent à la réalisation de nombreux projets portés dans les autres secteurs stratégiques de l’économie (notamment : industrie, BTP, assurance, banque, santé, énergie…).
 
Pour accompagner ces projets au sein des entreprises, le dialogue social est un facteur clé de réussite, tant au niveau des entreprises elles-mêmes, que de la branche dans son entier.
Pour cette raison, les partenaires sociaux représentatifs dans la branche BETIC (Fédération Cinov et Fédération SYNTEC) et des organisations syndicales de salariés (F3C/CFDT, FIECI/CFE-CGC, Média+/CFTC, FSE/CGT) bénéficient depuis 2007 d’un financement provenant d’une contribution conventionnelle « ADESATT » versée par les entreprises et assise sur la masse salariale brute annuelle (0,2 pour mille).

Ce financement permet :
  • d’organiser le dialogue social et la négociation collective de branche : participation des organisations représentatives aux différentes instances paritaires
  • de former et d’informer les représentants des salariés et des entreprises pour participer au dialogue social de branche
  • d’informer largement sur les travaux paritaires (accord de branche, négociation collective)
  • de sensibiliser les salariés et entreprises sur les enjeux du dialogue social
Cette contribution est totalement distincte des contributions relatives à la formation professionnelle continue dont les entreprises sont également redevables.
 
82%des entreprises de la branche ont moins de 11 salariés*
38%des salariés de la branche travaillent dans une ETI ou une grande entreprise*

*Source : rapport de collecte ATLAS 2020


Rapport Moral :

> Voir le Rapport Moral 2022

 
  • Chapitres